Rencontre avec Samuel Ménétrier

10407650_1057561400936578_7603031957549097870_n

Découvrez un portrait de Samuel Ménétrier, l’illustrateur de La Brigade des Inventifs, notre livre jeunesse illustré financé en crowdfunding qui sortira le 5 février prochain.

Pas inventeur lui même, son esprit imaginatif l’entraîne parfois à créer des vehicules et objets futuristes, lorsqu’il travaille sur le jeu en ligne Urban Rivals.

La Brigade des Inventifs, est un un livre qui s’adresse aux enfants. C’est un public qui te plaît ?

Oui, car c’est le public le plus « cash », et qui est plus compliqué à satisfaire qu’il n’y paraît. Les plus jeunes en particuliers, n’hésitent pas à exprimer leurs impressions de manière directe. Ils aiment un dessin ou non, pas de demi-mesure !

Es-tu familier du monde des inventeurs ?

Je suis loin d’être un expert en la matière. Mais le monde des inventions ne m’est pas totalement obscur non plus. Je m’intéresse au progrès technologique, donc forcément aux inventions.

Stephan Boschat tenait à travailler avec toi, sur ce projet. Tu avais déjà collaboré avec lui ?

Je collabore avec MAKMA depuis plus de cinq ans, et nous nous connaissons bien, ce qui facilite grandement la manière de travailler. Sous sa direction, j’ai notamment réalisé des illustrations pour le magazine de la Fédération Française de Natation, ou plus récemment, les bonus du manga Urban Rivals (Delcourt).

Pirate de la cafetière by Samuel Ménétrier

Quelle est ta perception des inventeurs ? Tu les vois plutôt loufoques, ou plutôt sérieux ?

Il y a assurément des personnes « loufoques » parmi les inventeurs, mais il y en a aussi chez les dessinateurs ! C’est pour moi totalement sérieux. Je vois les inventeurs comme des esprits curieux et pragmatiques, désireux de faire évoluer les choses. Constamment, les inventions ont fait avancer les sociétés. Que serions-nous sans la roue, l’écriture, les moyens de transports modernes, internet, etc.

As-tu eu des idées d’inventions ou, mieux, as-tu déjà inventé un objet révolutionnaire ?

Comme tout le monde, il m’arrive de me dire que telle ou telle chose pourrait être améliorée, mais ça s’arrête là. Cela dit, lorsque je dessine des univers de genre (SF, Fantasy…), je dois parfois « inventer » des véhicules, des bâtiments, de l’armement ou d’autres accessoires technologiquement avancés. Mais c’est plus de l’ordre du design et de l’esthétisme que de l’invention techniquement viable.

Comment adaptes-tu tes illustrations en fonction du public visé ?

Je suis ouvert à toutes formes de dessin et suis influencé par des artistes très éloignés les uns des autres. Du coup, je ne m’arrête pas sur un style en particulier. J’aime explorer différents univers graphiques, ce qui me permet de moins me répéter, et de m’adapter aux demandes et aux publics les plus divers. L’intérêt de l’illustration jeunesse est de rester simple dans la forme, le graphisme, tout en faisant passer un message clair et explicite.

La Brigade des Inventifs, titre Ulule

Quelle est ton histoire préférée, parmi celles de La Brigade des Inventifs ?

J’aime tout particulièrement celle du magicien, car j’affectionne ce qui touche à la magie.

Et ton invention préférée ?

Toutes ces inventions ont pour moi un véritable intérêt et une réelle utilité. Mais en tant que grand amateur de café, la cafetière a ma préférence évidemment !

Merci Sam !

Les commentaires sont fermés.